Yemen - Q&R - Extrait du point de presse du 02 mai 2016

Q - Le processus de négociation interyéménite semble menacé à la suite de l’annonce par la délégation gouvernementale de la suspension des pourparlers de paix à Koweït, avez-vous un commentaire à faire ?

R - La France regrette la suspension des négociations interyémenites directes au Koweït. Elle condamne l’attaque menée contre la base militaire d’Al Amliqa, en violation de la trêve. Nous appelons au plein respect de cette dernière et à la reprise dans les meilleurs délais des pourparlers directs entre les parties. Seule une solution politique permettra de mettre fin à la crise et aux souffrances de la population yéménite.

La France exprime à nouveau son plein soutien à l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE