Yémen – Poursuite des violences meurtrières (20 mars 2017)

La France condamne la poursuite des violences au Yémen, qui s’est traduite ces derniers jours par l’attaque menée le 17 mars contre la mosquée du camp de Kofel par les rebelles et par le le bombardement le 18 mars d’un navire transportant des réfugiés. Ces attaques ont fait de nombreuses victimes civiles.

La France condamne cette violence. Elle appelle au respect, par l’ensemble des parties, du droit international humanitaire et à l’arrêt des attaques contre les populations civiles.

Comme Jean-Marc Ayrault l’a indiqué le 14 mars lors de son entretien avec Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le Yémen, la France réitère son appel à un cessez-le-le-feu immédiat et à la reprise sans condition des négociations sur la base du plan de paix proposé par ce dernier. Nous lui apportons tout notre soutien.

Sur le même sujet

Informations complémentaires

PLAN DU SITE