Accès rapide :

La France et le Vietnam

Brève

Vietnam - Déplacement de Fleur Pellerin (21 et 22 juillet 2014)

L’objectif de cette visite est de développer notre relation commerciale bilatérale (encore déficitaire de 2 milliards d’euros) en accroissant la part de marché des entreprises françaises à la hauteur des ambitions fixées par le partenariat stratégique bilatéral signé en 2013.

Relations politiques

Le Vietnam est, pour la France, un partenaire important en Asie. Les deux pays ont des liens anciens. La France a été l’un des premiers pays occidentaux à soutenir la politique de rénovation du Vietnam, accompagnant le développement et l’ouverture de ce pays depuis plus de vingt ans. Les relations bilatérales franco-vietnamiennes sont nourries par un dialogue dense et régulier.

Les relations politiques sont rythmées par des rencontres régulières à très haut niveau : trois visites présidentielles françaises au Vietnam (1993, 1997, 2004) ; visite en France du président de la République socialiste du Vietnam en 2002, du Secrétaire général du Parti communiste vietnamien en 2005 et du Premier ministre Nguyen Tan Dung en octobre 2007.

La visite officielle du Premier ministre François Fillon, du 12 au 14 novembre 2009, a été l’occasion de réaffirmer l’importance accordée à nos relations bilatérales. Chaque année, plusieurs visites ministérielles sont organisées, dans les deux sens. Des entretiens bilatéraux ont eu lieu entre le Président de la République et le Premier ministre vietnamien en novembre 2012 à Vientiane, et entre les deux Premiers ministres à Phnom Penh en février 2013.

Les échanges de visite des groupes d’amitié parlementaires s’effectuent périodiquement. De même, les relations franco-vietnamiennes se nourrissent des relations entre collectivités locales, qui se réunissent régulièrement autour des assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne (8e édition à Haiphong, au Vietnam, en novembre 2010, 9e edition prévue à Brest, en juin 2013).

Relations économiques

L’engagement de la France reste fort en termes d’aide au développement : la France est le 2e donateur bilatéral du Vietnam après le Japon. La coopération financière est dense (le Vietnam est le 3e récipiendaire de nos financements, avec plus de 350 M€ de projets financés par la RPE depuis 2006) et a permis de soutenir des projets emblématiques, tels que la ligne 3 du métro de Hanoi.

La France était aussi jusqu’à une date récente le premier investisseur occidental au Vietnam, aussi bien en flux qu’en stocks (mais a dû céder cette place aux Etats-Unis en 2006, puis aux Pays-Bas en 2007). Elle est aujourd’hui le 2e investisseur européen et le 15e investisseur mondial en termes de stock de licences d’investissement, juste derrière la Chine (stock de 3,1 MdsUSD). Près des deux tiers des investissements français sont réalisés dans le secteur des services, un cinquième dans l’industrie (eau, gaz et électricité), 7% dans l’agriculture et 5% dans la distribution.

Nos relations économiques apparaissent néanmoins déséquilibrées et loin d’être à leur potentiel. Bien que les échanges commerciaux franco-vietnamiens, évalués à 3,3 Mds EUR en 2012, fassent preuve de dynamisme (+22%), la France n’est que le 15e client et le 13e fournisseur du Vietnam, selon les statistiques vietnamiennes. Cette croissance des échanges est causée par une hausse sensible et inédite de nos importations (2,69 Mds EUR, +38%), conjuguée à une baisse toute aussi marquée de nos exportations (615 M EUR, -19%).

Notre déficit commercial bilatéral s’est, par conséquent, très profondément creusé, pour atteindre les 2,1 Mds EUR en 2012 (soit +73% par rapport à 2011). S’agissant des exportations françaises, structurellement déficitaires, les produits aéronautiques ont connu en 2012 une baisse de plus de 90% (les trois premiers postes d’exportations en 2012 étaient ainsi constitués des produits pharmaceutiques, des produits des industries agroalimentaires et des produits chimiques, parfums et cosmétiques). La part de marché française se situe aux alentours de 1%.

Près de 300 entreprises françaises sont présentes au Vietnam sous la forme de sociétés, bureaux de représentation ou co-entreprises (environ 26 000 emplois).

Plus d’analyses et de statistiques sur : http://www.tresor.economie.gouv.fr/…

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’« Année France-Vietnam » sera organisée à cheval sur 2013-2014 : saison de la France au Vietnam au second semestre 2013, suivie du Vietnam en France au premier semestre 2014. L’ensemble d’évènements, qui seront l’occasion de donner une grande visibilité à nos échanges avec le Vietnam, touchera un très large éventail de domaines (culture, éducation, coopération économique, tourisme, etc.) et prendra appui sur le 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques, au mois d’avril 2013.

Plus d’informations sur www.ambafrance-vn.org/ et http://www.ifhanoi-lespace.com/

Mise à jour : 28.03.13

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014