Venezuela - Q&R - Extrait du point de presse du 18 juillet 2017

Q - Est-ce que vous souhaitez que l’Union européenne prenne des mesures économiques contre le gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela s’il menait à bien son projet d’Assemblée constituante ?

R - La priorité est pour nous d’encourager le gouvernement à prendre des mesures positives pour faire cesser les violences et apaiser les tensions, et d’encourager toutes les parties à s’engager dans un dialogue sincère.

Nous appelons au respect de l’État de droit et à un dialogue politique crédible, fondé sur la volonté de toutes les parties d’aboutir à un compromis pour mettre un terme à la grave crise actuelle dont les Vénézuéliens sont les premières victimes.

C’est également la position qui a été exprimée hier par la Haute Représentante, Federica Mogherini, à l’issue du Conseil Affaires étrangères à Bruxelles.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE