Ukraine - Q&R - Extrait du point de presse du 17 juin 2017

Q - Êtes-vous inquiet de la position du Secrétaire d’Etat américain qui a hier déclaré que la communauté internationale ne devrait pas être menottée par les accords de Minsk et qu’il y avait peut-être un autre cadre pour trouver un accord en Ukraine ?

R - Les accords de Minsk engagent ceux qui les ont signés, au premier chef l’Ukraine et la Russie.

Dans le cadre des efforts de médiation en format Normandie, la France et l’Allemagne sont attachées à la poursuite de la coopération avec les Etats-Unis. Nous avons besoin d’efforts conjoints pour avancer vers un objectif commun : la résolution pacifique et durable du conflit en Ukraine.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE