Ukraine (Q&R du point de presse du 09 mars 2016)

Q - Votre homologue russe, porte-parole du MAE de la Fédération de Russie a déclaré hier que la pilote ukrainienne, parlementaire et membre de l’APCE Nadiya Savtchenko, ne fait pas partie de la catégorie des personnes soumises à la libération immédiate selon les accords de Minsk. Quelle est la position de la France sur ce sujet ? Est-ce que Paris souhaite une réunion du Conseil de sécurité pour évoquer ce sujet ?

Q - Comment Paris interprète les dispositions de Minsk dans le cadre de la libération des personnes retenues illicitement sur le territoire russe sur le principe de tous pour tous ?

R - Notre position est bien connue : nous demandons à la Russie de ne pas retenir plus longtemps les personnes retenues illicitement sur son territoire, en particulier Mme Nadia Savtchenko dont l’état de santé est préoccupant.

D’une manière générale, nous appelons toutes les parties à poursuivre la libération des prisonniers, selon le principe agréé à Minsk de "tous contre tous".

Informations complémentaires

PLAN DU SITE