Accès rapide :

Ukraine – Déplacement de Laurent Fabius à Berlin (21 janvier 2015)

Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est rendu le 21 janvier à Berlin pour une réunion consacrée à la crise en Ukraine avec ses homologues allemand, russe et ukrainien.

Au cours de cette réunion en format "Normandie" (format réunissant les représentants de l’Allemagne, de la France, de la Russie et de l’Ukraine), les ministres ont travaillé à la mise en œuvre effective des accords de Minsk, notamment le respect du cessez-le-feu, la confirmation de la ligne de retrait des matériels militaires et la poursuite des libérations de prisonniers.

La France est déterminée à parvenir à des avancées concrètes en vue d’un règlement pacifique et durable du conflit.

A l’issue de la réunion, le Ministre a déclaré : « cette réunion n’a pas réglé tous les problèmes, mais elle a permis d’obtenir un accord sur le retrait des armes lourdes de part et d’autre de la ligne de contact agréée à Minsk le 19 septembre. Le groupe de contact trilatéral se réunira dans les jours qui viennent pour mettre en œuvre ce retrait. Les ministres aviseront ultérieurement en fonction du respect de cette mesure et du cessez-le-feu sur la tenue éventuelle du sommet d’Astana ».

Déclaration conjointe des ministres français, allemand, russe et ukrainien des Affaires étrangères

Les ministres français, allemand, russe et ukrainien des Affaires étrangères ont poursuivi leurs discussions sur les moyens d’aller de l’avant vers un règlement pacifique de la situation de crise en Ukraine orientale sur la base des accords de Minsk, dont un processus politique durable.

Ils notent avec une vive préoccupation que leur appel au plein respect du « régime de silence » n’a pas été suivi et qu’au contraire les combats dans la zone du Donbass ont connu une grave escalade qui a fait de nombreuses victimes, notamment civiles. Cette situation doit prendre fin immédiatement et le « régime de silence » doit être rétabli. Les ministres appellent tous les acteurs sur le terrain à le respecter pleinement.

Les ministres appellent toutes les parties concernées à cesser les hostilités et à retirer les armes lourdes par rapport à la ligne de contact comme stipulé dans l’annexe au Mémorandum de Minsk du 19 septembre 2014, ce processus devant être suivi par la Mission spéciale d’observation de l’OSCE et appuyé par des mécanismes établis d’un commun accord sur le terrain.

Les ministres réaffirment que des progrès tangibles en ce qui concerne la pleine mise en œuvre des accords de Minsk devront avoir été réalisés avant le sommet prévu à Astana, en particulier grâce à l’instauration des conditions appropriées en vue d’un cessez-le-feu effectif, à un accord sur les modalités d’acheminement de l’aide humanitaire et à la poursuite de la libération des personnes détenues.

Les ministres réaffirment leur soutien au Groupe de contact trilatéral et appellent tous les signataires des accords de Minsk à se réunir dans les jours à venir afin de mettre en œuvre le cessez-le-feu et le retrait des armes lourdes par rapport à la ligne de contact comme convenu à Minsk le 19 septembre et d’établir les conditions d’une pleine mise en œuvre des dispositions des accords de Minsk.

Ils appellent également le Groupe de contact trilatéral à mettre en place des groupes de travail chargés des différents aspects des accords de Minsk.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE