Accès rapide :

La France et Tuvalu

Relations politiques

Nos relations avec les Tuvalu, qui restent modestes, se développent progressivement. Elles peuvent s’appuyer sur la proximité géographique de la collectivité d’outre-mer de Wallis-et-Futuna qui a permis la signature le 16septembre 2015, à Suva (Fidji), d’un accord relatif à la délimitation des zones maritimes dans la zone Pacifique entre nos deux pays.
Les documents signés représentent une volonté forte de préserver les ressources de la surexploitation et du trafic illicite.

Par ailleurs, la France a consacré un effort important pour le développement des infrastructures des Tuvalu, dans les années 1990, avec la construction des deux bâtiments de l’école Nauti, la principale école primaire du pays, et l’électrification de l’institut maritime Amatuku (énergie solaire), ainsi que les contributions apportées à la modernisation de l’aéroport de Funafuti (équipements de navigation et piste) et au développement des cultures vivrières sur l’île de Nanumaga.

Par la suite, l’aide bilatérale française s’est portée sur le renforcement des capacités, avec un soutien à l’analyse des ressources marines, à la protection de l’environnement et de la biodiversité (via une ONG) et sur la cartographie des fonds marins, grâce à une campagne de recherche scientifique en 2010 du navire l’Atalante de l’IFREMER.

Enfin, en matière de gestion des catastrophes naturelles, une aide d’urgence a été envoyée à la suite des inondations catastrophiques provoquées par le cyclone Pam en mars 2015 (2T de fret humanitaire transportés depuis la Nouvelle-Calédonie par un avion Casa des Forces armées françaises)

Visites

M. Latoala Metia, ministre des Finances a participé au troisième Sommet France-Océanie qui s’est tenu à Nouméa le 31 juillet 2009. Une rencontre a eu lieu à Istanbul en mai 2011 entre M. Serge Lepeltier, ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique, et le Premier ministre des Tuvalu, M. Willie Telavi, en marge de la 4ème Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés. Le 27 août 2011, le Gouverneur général des Tuvalu, M.Iakoba Taeia Italeli, a assisté à la cérémonie d’ouverture des Jeux du Pacifique, à Nouméa, en présence du Président de la République.

Le Premier ministre, M. Enela Sopoaga, a participé le 17 novembre 2014 au Dialogue de haut niveau sur le changement climatique présidé par le Président de la République au siège de la Communauté du Pacifique – Secrétariat à Nouméa.

Mise à jour : 05.11.15

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016