Accès rapide :

Turquie - Présence de diplomates européens au procès de Can Dündar et Erdem Gül (25 mars 2016)

Les diplomates suivent l’actualité de leur pays de résidence et, à ce titre, assistent régulièrement à des audiences judiciaires en tant qu’observateurs, à travers le monde. Cette pratique est conforme aux conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires.

La liberté d’expression et de la presse, le droit d’informer et la capacité à exprimer des points de vue critiques sont des composantes essentielles du débat démocratique, a fortiori dans un pays membre du Conseil de l’Europe et candidat à l’Union européenne. C’est dans ce contexte que notre consule générale à Istanbul a assisté le 25 mars, en tant qu’observateur et avec d’autres diplomates, notamment européens, au procès de Can Dündar et Erdem Gül, rédacteur en chef et chef du bureau d’Ankara du quotidien "Cumhuriyet".

La France rappelle qu’il est important que les diplomates puissent continuer de faire leur travail. Nous continuerons de suivre, avec nos partenaires européens, les développements en Turquie, avec laquelle nous entretenons un dialogue dense, confiant et constructif.

Voir aussi :


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016