Turquie - Q&R - Extrait du point de presse du 16 août 2017

Q - Est-ce que l’avocat de Loup Bureau ainsi que les agents consulaires français ont eu accès à M. Bureau comme le prévoient les conventions internationales auxquelles la Turquie est partie ?

R - Les agents de notre consulat ont rendu une première visite consulaire à M. Bureau le 11 août. Ils ont pu s’entretenir longuement avec lui, notamment sur ses conditions de détention, et lui remettre une aide financière pour ses besoins en prison. Des livres et des magazines ont été également donnés aux services pénitentiaires pour remise à notre compatriote.

Nous avons également rappelé aux autorités turques l’importance de ne pas le transférer dans une autre ville ou dans une autre prison et de lui permettre d’avoir des contacts téléphoniques plus fréquents avec sa famille. Par ailleurs, M. Bureau est autorisé par les autorités turques à rencontrer son avocat plusieurs fois par semaine.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE