La France et le Royaume des Tonga

Présentation

La France entretient de bonnes relations avec les Iles Tonga depuis le 19ème siècle (traité d’amitié en 1855).
Le Premier ministre tongien a effectué un séjour privé en France en mai 2010. Il a pu rencontrer les sénateurs du groupe d’amitié France-Vanuatu-Iles du Pacifique. Des réunions ont également eu lieu entre M. Sevele, le MEDEF international et l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR).

Côté français, une délégation du Groupe d’amitié France-Vanuatu-Iles du Pacifique du Sénat, conduite par le sénateur Jean-Pierre Démerliat, s’est rendue aux Tonga en 2011. Les sénateurs se sont entretenus avec le Premier ministre, Lord Tu’Ivakano, et avec plusieurs ministres (Education, Formation, Tourisme). Ils ont également rencontré le Président du parlement.

Dans le cadre de l’accord FRANZ de coordination de l’aide post-catastrophe avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les Tonga ont bénéficié d’une aide humanitaire de la France à la suite du tsunami d’octobre 2009 et du passage du cyclone IAN en janvier 2014.

La coopération entre la France et les Tonga est soutenue par le « Fonds Pacifique », fonds de coopération financé par le ministère des Affaires étrangères qui intervient à l’appui de projets régionaux impliquant les collectivités françaises du Pacifique. En 2017, ont ainsi été retenus en faveur du Royaume un projet de prévention des maladies non transmissibles (80.500 €), d’accroissement des énergies renouvelables (18.000€), de formation en français langue étrangère (FLE – 40.000 €) et d’impact de changement climatique sur les grandes baleines du pacifique (40.000 €). La Nouvelle-Calédonie a d’ailleurs accueilli en 2016 une délégation tongienne menée par le Vice-Premier ministre sur le thème des énergies renouvelable, dans la cadre de la mise en œuvre d’un nouveau plan d’action stratégique sur l’énergie (2010-2020) qui prévoit une augmentation importante (50%) de la part des énergies renouvelables (en 2000, 98 % du système électrique tongien utilisait des énergies fossiles importées).

Le français est enseigné au Tonga High School, principal établissement scolaire du pays, avec le soutien du Poste et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

L’ambassadeur de France à Fidji est accrédité auprès des Tonga.

Mise à jour : 23.03.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE