Tchad - Q&R - Extrait du point de presse du 12 juillet 2017

Q - L’opposition tchadienne a interpellé hier dans une lettre ouverte plusieurs pays occidentaux, dont la France, pour leur soutien à Idriss Deby, affirmant que le peuple tchadien était "pris en otage". Que lui répondez-vous ?

R - Le Tchad est un pays ami et partenaire, avec lequel nous entretenons une coopération dense et diversifiée. Nous saluons son engagement déterminé dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et dans le bassin du lac Tchad et soutenons un développement inclusif au bénéfice de la population tchadienne.

La France est attachée, partout dans le monde, au respect des libertés fondamentales. Nous promouvons cette approche dans nos échanges bilatéraux réguliers avec le Tchad.

Le président de la République a reçu son homologue tchadien le 11 juillet.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE