Accès rapide :

La France et la Tanzanie

Brève

Éthiopie - Déplacement d’Annick Girardin (6-7 avril 2015)

Dans chacun des pays visités, Mme Girardin rencontrera les autorités locales ainsi que des représentants de la société civile, des ONG, des entreprises et des collectivités locales. Elle fera également le point avec ses interlocuteurs sur les contributions nationales, préparera la conférence d’Addis Abeba sur le financement du développement en juillet, discutera du partage des technologies de développement durable et visitera sur le terrain des solutions est-africaines pour faire face au réchauffement de la planète.

» Lire la suite ...

Présentation

Relations politiques

- Déplacements d’officiels français en Tanzanie : Ministre du Commerce extérieur en mars 2014, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie (avril 2015) ;

- Déplacements en France d’officiels tanzaniens : participation du ; visite officielle du Président Jakaya Kikwete en janvier 2013 ; participation du président Kikwete au Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique (décembre 2013) ; entretien du Président Kikwete avec le président de la République (janvier 2015) ; visites du ministre des transports et du ministre de l’élevage et de la pêche à l’occasion du 1er forum des affaires franco-tanzanien (mars 2015).

Relations économiques

La Tanzanie est un partenaire commercial prometteur pour la France. Les échanges commerciaux bilatéraux représentent 84.4 M€ en 2014.
Les principaux postes d’exportations vers la Tanzanie sont : les produits pharmaceutiques ; les matériels de transports ; les biens d’équipement mécaniques, électriques, électroniques et informatiques ; les produits des industries agro-alimentaires.

Les principaux postes d’importations en provenance de la Tanzanie sont : les produits des industries agro-alimentaires ; les produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l’aquaculture ; les produits manufacturés (à base de ciment, d’acier, de fer ou de plastique).

Les investissements français et le nombre d’entreprises françaises présentes en Tanzanie sont en augmentation depuis cinq ans. Le stock d’IDE français (13,6 M€ en 2013) est appelé à augmenter.

La présence économique française (une quarantaine d’entreprises) se concentre dans les secteurs de l’énergie, de la logistique et de la construction. Les opportunités sont également nombreuses dans les transports (en particulier ports, aéroports et transports urbains), l’agroalimentaire (élevage et lait notamment) et le tourisme.

Parmi les entreprises françaises déjà présentes en Tanzanie on compte : Maurel & Prom (gaz) ; Lafarge (construction) ; Bolloré (logistique, portuaire notamment) ; CMA-CGM (transport maritime) ; Alstom (électricité) ; Degrémont (eau et assainissement) ; Vinci (construction) ; Bureau Veritas (inspection et de la certification) ; Morpho-Safran (biométrie).
Pour répondre à l’intérêt des entreprises françaises pour le marché tanzanien, le premier Forum d’affaires franco-tanzanien a été organisé par le Medef international en mars 2015.

Outre les grands groupes, la Tanzanie offre des opportunités pour les PME, notamment celles de nos collectivités d’outre-mer de la région de l’Océan indien.

Coopération

L’Agence française de développement a considérablement renforcé ses activités depuis 2008 : une antenne locale a été ouverte ; depuis 2009, l’AFD peut octroyer des prêts souverains concessionnels à la Tanzanie.

Les activités de l’AFD se développent dans les secteurs de l’eau et de l’énergie, des infrastructures de transport, du développement urbain et de l’appui au secteur privé. Le montant total des financements accordés par l’AFD s’élève désormais à plus de 415 M EUR (54 M EUR de nouvelles autorisations d’engagements en 2014). . En matière d’éducation, l’AFD apporte également un soutien au ministère tanzanien de l’Education sous forme d’un contrat de désendettement et de développement (C2D / 2003-2017).

L’AFD favorise des projets d’intégration régionale (dans le domaine de l’eau et de l’assainissement autour du lac Victoria ; projets d’interconnexion électrique, notamment entre le Kenya et la Tanzanie) afin de réduire les disparités de développement entre les pays de l’ EAC.
Pour répondre à la demande croissante d’apprentissage du français en Tanzanie, les Alliances françaises de Dar es Salam et d’Arusha accueillent près de 1 038 étudiants et poursuivent la dynamique enclenchée par le Fonds de solidarité prioritaire (FSP) « Appui au développement du français en Tanzanie » .

En matière de protection du patrimoine, des projets de coopération sont menés sur le site archéologique de Kilwa, berceau de la culture swahilie, et dans le parc naturel du Ngorongoro.

Mise à jour : 08.02.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016