Accès rapide :

Syrie - Massacres à Banyas (3 mai 2013)

La France exprime son indignation suite aux massacres perpétrés contre les populations sunnites de la ville portuaire de Banyas, causant la mort d’au moins 50 civils, dont des femmes et des enfants. Elle condamne avec la plus grande force cet acte odieux, qui illustre l’intensification de la violence en Syrie et est constitutif d’un crime de guerre.

Ces massacres, perpétrés par les milices et l’armée, montrent toute la sauvagerie dont est capable le régime, qui poursuit sa politique de la terre brûlée en poussant explicitement à l’affrontement communautaire.

Ces crimes ne doivent pas rester pas impunis. Leurs auteurs devront rendre des comptes devant la justice pénale internationale.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014