Accès rapide :

Syrie (Q&R - Extrait du point de presse - 16 janvier 2014)

Q : Comment la France estime la destruction des armes chimiques en Syrie ? Quel est le rôle des experts français en elle ?


R : La France soutient les efforts pour un démantèlement complet et vérifié de l’arsenal chimique syrien. Elle a mis ses meilleurs experts à la disposition de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques et s’est mobilisée pour que l’Union européenne puisse contribuer au processus de destruction.

L’OIAC a constaté que si la date du 31 décembre 2013 pour l’évacuation des agents chimiques les plus dangereux n’a pu être respectée, l’échéance de fin juin 2014 pour la destruction n’est pas remise en cause. Nous restons vigilants sur l’ensemble du processus.

S’agissant du conditionnement et de l’acheminement des produits jusqu’au port de Lattaquié, ils relèvent de la responsabilité première des autorités syriennes. Ces dernières doivent remplir leurs obligations dans les plus brefs délais.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014