Accès rapide :

Syrie - élections (Q&R - Extrait du point de presse - 28 avril 2014)

Q : Le président syrien est candidat à l’élection présidentielle. Une réaction ?

R : Comme Laurent Fabius a eu l’occasion de le dire, cette candidature comme cette élection seraient une absurdité et une parodie tragiques. Aucune légitimité ne pourrait sortir de cette élection-fantôme dans un pays dévasté.

Bachar Al-Assad est responsable de la mort de 150.000 personnes. Seule une solution politique et la mise en place d’un gouvernement de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs, conformément à la déclaration de Genève du 30 juin 2012, permettront de sortir de la crise.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014