Accès rapide :

Détentions arbitraires en Syrie (21 mars 2014)

Le 21 mars 2014 s’est tenu à l’Assemblée générale des Nations unies à New York un événement consacré à la détention arbitraire en Syrie et aux exactions commises dans les prisons et centres de détention du régime.

Cet événement était organisé par les missions permanentes de plusieurs pays auprès de l’ONU (Belgique, France, Pays-Bas, Qatar, Arabie saoudite, Turquie, Royaume-Uni, Etats-Unis) autour de Sir Desmond Lorenz de Silva, ancien chef procureur pour la Sierra Leone et président de l’équipe constituée de magistrats internationaux à l’origine du récent rapport portant sur les pratiques de torture en Syrie publié en janvier 2014.

Cette équipe a examiné les 55 000 photos de l’administration pénitentiaire syrienne qui ont été exfiltrées du territoire syrien par le défecteur connu sous le pseudonyme de "César" et qui rendent compte des pratiques du régime dans ses prisons : torture de masse, famine, exécutions sommaires y compris de personnes âgées, de femmes et d’enfants, mutilations.

Ces éléments constituent de nouvelles preuves des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par le régime de Bachar Al Assad. Les responsables du régime à l’origine de ces crimes, qui ont été dénoncés par le secrétaire général de l’ONU comme par la hauts-commissaire aux droits de l’Homme, devront être jugés.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014