Accès rapide :

Communiqué final du Core Group des Amis du peuple syrien (Londres, 15 mai 2014)

1. Nous, les onze États membres du « Core Group » des Amis de la Syrie à Londres, dénonçons le projet d’organiser le 3 juin une élection présidentielle illégitime annoncé unilatéralement par le régime d’Assad. Ce projet est une injure à la mémoire des victimes innocentes du conflit, est totalement contraire au communiqué de Genève et constitue une parodie de démocratie. Soumis à des règles définies par le régime, un tel scrutin aurait lieu sans la participation politique de millions de Syriens. Nous appelons l’ensemble de la communauté internationale à rejeter cette élection illégitime comme l’ont déjà fait la Ligue arabe, les Nations Unies, les États-Unis d’Amérique, la Turquie et l’Union européenne.

2. Nous sommes convenus à l’unanimité d’adopter ensemble, dans le cadre d’une stratégie coordonnée, de nouvelles mesures afin d’accroître notre soutien à l’opposition modérée représentée par la Coalition nationale, son Conseil militaire suprême et les groupes armés modérés qui leur sont associés, de tenir le régime d’Assad pour responsable de la terreur qu’il impose à son propre peuple et qu’il étend dans la région, notamment en saisissant la Cour pénale internationale par le truchement du Conseil de sécurité, de lutter contre la montée des forces extrémistes, de mener à bien le retrait des armes chimiques syriennes et d’intensifier les efforts de fourniture d’une aide humanitaire au-delà des frontières et des lignes, avec ou sans le consentement du régime. Nous avons chargé nos représentants de mettre en œuvre un plan d’action du « Core Group ».

Pour en savoir plus

- Participation de Laurent Fabius au "Core Group" des Amis du peuple syrien (Londres, 15 mai 2014)


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014