Accès rapide :

Syrie - Situation à Maaloula (3 décembre 2013)

Nous sommes très préoccupés par les informations faisant état d’un enlèvement ou d’un départ forcé de douze religieuses orthodoxes syriennes et libanaises du couvent de Maaloula. Nous demandons, si cela était avéré, à ce qu’elles puissent recouvrer la liberté immédiatement. Nous condamnons toutes les violences effectuées contre les populations civiles et les détentions arbitraires de civils, quels qu’ils soient.

Nous demandons en outre à ce que les lieux de culte et institutions religieuses soient respectés. Nous réaffirmons à cette occasion notre solidarité avec les Églises de Syrie.

La ville chrétienne de Maaloula avait déjà été l’objet d’importants combats en septembre. L’Armée syrienne libre, sous le contrôle de la Coalition nationale syrienne, avait repoussé les djihadistes hors de la ville, alors que ceux-ci saccageaient les monastères et les églises et que le régime bombardait la ville.

La Coalition nationale syrienne a, par la voix de son président Ahmed Al-Jarba, réitéré à plusieurs reprises son attachement à une Syrie libre et démocratique, respectueuse de tous ses citoyens et de toutes les composantes religieuses.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014