Accès rapide :

Syrie - Accès humanitaire à Moadamieh (22 octobre 2013)

La France continue d’appeler, dans toutes les enceintes internationales, y compris au Conseil de sécurité, à ce qu’un accès humanitaire immédiat, libre et sans entrave soit garanti à toutes les populations dans le besoin et au respect des règles du droit international humanitaire par toutes les parties.

La France condamne avec la plus grande fermeté le siège de la Ghouta et d’autres localités de la province de Damas Rural, en particulier de la ville de Moadamieh. Les agences des Nations Unies ont pu évacuer environ 3 000 personnes ce dimanche, mais au moins le même nombre de civils, femmes et enfants , restent bloqués à Moadamieh, alors que les combats et les bombardements continuent.

La France appelle au respect d’une pause humanitaire immédiate à Moadamieh, afin de permettre aux agences des Nations unies d’évacuer les populations civiles et d’acheminer l’aide humanitaire d’urgence.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014