Accès rapide :

Syrie - Levée de l’embargo sur les armes (Q&R- Extrait du point de presse - 14 mars 2013)

Q : Le ministre des Affaires étrangères Monsieur Laurent Fabius a annoncé que la levée de l’embargo est la seule solution à la crise syrienne. Pensez vous que la solution militaire est devenue inévitable et que les négociations politiques ont échoué encore une fois ?
La France et la G.B demandent la levée de l’embargo sur quel type d’armement aux européens ?
Est ce que des troupes fiables sont prêtes a recevoir cet armement ?
Est-ce que Paris et Londres vont livrer des armes aux rebelles syriens, même sans l’accord de l’Union européenne ? Ou bien c’est un vœu de la part du chef de la diplomatie française adressé aux Européens ?


R : Le ministre s’est exprimé ce matin. Il a notamment fait valoir, je le cite que "la position que nous prenons et qui est aussi d’ailleurs celle des Britanniques, c’est de demander aux Européens maintenant de lever l’embargo pour que les résistants aient la possibilité de se défendre.

Depuis le début, la France est en pointe pour soutenir la résistance syrienne. On le fait sur le plan humanitaire. On le fait sur le plan politique en soutenant l’opposition mais voilà le bilan est absolument épouvantable. Il y a plus de 70 000 mille morts, beaucoup plus d’un million de réfugiés, la région elle-même est à feu et à sang. On ne peut pas accepter qu’il y ait ce déséquilibre actuel avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar El-Assad et de l’autre, des résistants qui ne peuvent pas se défendre.

Ça ne veut pas dire du tout que nous abandonnons la solution politique mais Bachar El-Assad ne veut pas du tout bouger parce qu’il pense avoir la supériorité permanente par les armes. En fait, lever l’embargo est un des seuls moyens qu’il reste pour faire bouger politiquement la situation.

Il faut aller très vite. Normalement, la fois où les Européens devraient reprendre cette question, ce serait dans plusieurs semaines, mais nous allons demander avec les Britanniques que la réunion qui prévoit l’examen de tout cela soit avancée."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014