Syrie - Question / Réponse (24 août 2017)

Q&R extrait du point de presse.

Q - Le groupe de contact sera-t-il composé à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre, et sa composition a-t-elle été arrêtée ?

R - La France a proposé la création d’un groupe de contact restreint dans le but de relancer et de soutenir les efforts de Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie.

Jean-Yves Le Drian s’est entretenu avec lui le 23 août et reste en contact avec nos principaux partenaires sur ce dossier.

Q - Existe-t-il encore selon vous une opposition syrienne capable de négocier à Genève, après l’échec à Ryad des groupes syriens à s’accorder sur une stratégie face au régime ?

R - Le haut comité de négociations, qui représente l’opposition syrienne dans ces pourparlers, inclut la majorité des groupes d’opposition tant militaires que politiques. Il a un rôle légitime à jouer.

Nous soutenons en outre les efforts de M. Staffan de Mistura pour associer le plus grand nombre possible d’acteurs syriens aux discussions.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE