Syrie - Q&R - Extrait du point de presse du 5 juillet 2017

Q - Dans un communiqué publié ce matin, l’Elysee a encore parlé d’une ligne rouge sur l’humanitaire. Pouvez-vous nous expliquer si cette ligne rouge n’a pas déjà été franchie en Syrie et quelles sont les conséquences si elle est dépassée ?

R - Je vous invite à prendre l’attache de la présidence de la République.

Pour la France, l’acheminement sans entrave et en toute sécurité de l’aide humanitaire à toutes les populations dans le besoin et sur l’ensemble du territoire syrien est une priorité. Dans ses discussions avec ses partenaires et au sein des instances des Nations unies, y compris au conseil de sécurité, la France œuvre de manière constante pour parvenir à cet objectif.

L’accès humanitaire est un sujet que le ministre évoque avec chacun de ses interlocuteurs concernés par la crise syrienne.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE