Syrie - Q&R - Extrait du point de presse du 14 juin 2017

Q - Le ministre a demandé en mai que toutes les parties en Syrie garantissent un accès humanitaire complet, inconditionnel et sans entrave à toutes les populations qui en ont besoin. Que fait la France depuis le début de l’année sur le volet humanitaire syrien et y a -t-il une réflexion particulière pour approfondir ou réduire cette aide ?

R - Depuis le début de la crise, la France œuvre en faveur d’un acheminement sans entrave et en toute sécurité de l’aide humanitaire, à toutes les populations dans le besoin et sur l’ensemble du territoire syrien. Nous avons continûment œuvré dans ce sens au sein des instances des Nations unies, et notamment au conseil de sécurité.

La France poursuit également son soutien aux acteurs humanitaires, en particulier les agences des Nations unies, dans leur réponse aux besoins des populations syriennes. La France a annoncé à la conférence de Londres en février 2016 qu’elle consacrerait 200 millions d’euros de dons pour répondre à la crise syrienne pour la période 2016-2018. En 2016, près de 90 M€ ont été alloués à ce titre. Lors de la conférence de Bruxelles en avril, la France a annoncé que 75 M€ d’aide seraient alloués en réponse à la crise en 2017.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE