Syrie - Nations unies - Mécanisme d’enquête international - Nomination de Catherine Marchi-Uhel (3 juillet 2017)

Nous saluons la nomination par le secrétaire général des Nations unies de Mme Catherine Marchi-Uhel à la tête du mécanisme d’enquête international, impartial et indépendant sur les crimes les plus graves commis en Syrie.

Ce mécanisme a été créé le 21 décembre 2016 par l’Assemblée générale des Nations unies afin de rassembler les preuves et témoignages qui permettront de faciliter les enquêtes et aideront à juger ceux qui sont responsables des crimes les plus graves en droit international commis en Syrie depuis mars 2011.

Ce mécanisme est complémentaire de la commission d’enquête internationale indépendante présidée par M. Sergio Paulo Pinheiro, qui effectue depuis cinq ans un travail d’enquête rigoureux, en dépit de l’absence d’autorisation d’accès au territoire syrien. Cette commission joue un rôle essentiel pour documenter les crimes, en identifier les responsables et préparer le travail de la justice.

Nous espérons que le mécanisme d’enquête international sera bientôt constitué et pourra débuter ses travaux, en articulation avec la commission d’enquête internationale. Il n’y aura pas de paix durable en Syrie tant que les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité resteront impunis.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE