Syrie - Q&R - extrait du point de presse du 15 mars 2016

Q - Le président Poutine a ordonné hier aux forces russes de se retirer de la Syrie. Quelle est votre réaction suite à cette décision ?

Un journal libanais a révélé ce matin qu’une partie des forces du Hezbollah est en train de se retirer de la Syrie. Avez vous des informations à ce sujet ?

R - Nous avons pris note des annonces du président Poutine. Si elles se traduisent dans les faits, il s’agirait d’une évolution positive.

Tout ce qui contribue à la désescalade en Syrie doit être encouragé. Cela suppose que les armes se taisent afin qu’une véritable négociation s’engage en vue d’une transition en Syrie. C’est ce à quoi nous travaillons avec les Nations unies et l’ensemble de nos partenaires.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE