Présentation

Visite

  • Visites à Paris : Les dernières visites ministérielles soudanaises en France sont celles du Ministre KARTI en janvier 2011, septembre 2011, et février 2013 ; de Abdelmahmood Abdelhaleem, directeur général du Ministère des Affaires étrangères, à l’occasion des consultations bilatérales franco-soudanaises de février 2014 ; de Ahmed Mohammed Sadiq-el-Karouri, Ministre des Mines, dans le cadre des rencontres économiques franco-soudanaises organisées par le Medef international en mai 2015, du Professeur Musa Tibin Musa, Ministre des ressources animalières au Salon International de l’Agriculture de Paris, en mars 2016 du Directeur général des Affaires bilatérales ; de M ; Mahmoud HASSAN ELAMIN, lors des consultations politiques bilatérales qui se sont tenue à Paris en février 2017et du Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Kamal Ismael SAEED, lors de la conférence « Protégeons les enfants de la guerre », le 21 février 2017.

Le dernier entretien ministériel est celui du Secrétaire d’Etat chargé de la francophonie M. Jean-Marie Le Guen et du Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Kamal Ismael SAEED en marge du Sommet Afrique-France de Bamako (13-14 janvier 2017).

  • Visites au Soudan : visite de M. Rémy Rioux, Secrétaire Général adjoint du Ministère des Affaires étrangères à l’occasion des consultations bilatérales franco-soudanaises en mars 2015.

Relations économiques

Le Soudan est le troisième partenaire commercial de la France en Afrique de l’Est, après le Kenya et l’Ethiopie. Les entreprises françaises sont surtout présentes dans le secteur agricole (gomme arabique), pharmaceutique, pétrolier, et logistique.

Les relations économiques franco-soudanaises sont contraintes par les sanctions économiques américaines. Leur possible levée à l’été 2017 est susceptible de fluidifier et d’enrichir ces échanges.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Sur les plans de la coopération culturelle et de recherche, cette relation est particulièrement riche : coopération universitaire et scientifique, promotion de la langue française et sanctuarisation du réseau en constituent les axes principaux.

La coopération scientifique est ancienne. Elle bénéficie de plusieurs coopérations entre instituts de recherches et universités soudanais et français, notamment en matière agronomique, de l’implantation à Khartoum en 1993 du Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales (CEDEJ), et de la création, en 1969, de la Section Française de la Direction des Antiquités du Soudan (SFDAS), institut franco-soudanais de recherche en archéologie.

Une coopération universitaire importante a été développée : la France est le premier pays d’accueil des étudiants soudanais.

Enfin, la France bénéficie d’un réseau culturel et éducatif actif au Soudan, avec principalement l’Institut français de Khartoum, mais aussi un réseau d’alliances (El Obeid, Wad Madani et Port-Soudan) et de centres franco-soudanais (Dilling, Rufaa et Nyala), ainsi que l’école française de Khartoum.

Site de l’ambassade de France au Soudan : www.ambafrance-sd.org ; Site de la Section française de la Direction des Antiquités du Soudan : www.sfdas.com ; Site de l’Antenne à Khartoum du Centre d’Etudes et de Documentation Economiques, Juridiques et Sociales : http://www.cedej-eg.org/spip.php?rubrique65

Mise à jour : 26.07.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE