Accès rapide :

Soudan - Bombardement d’un hôpital géré par Médecins sans Frontières (16 juin 2014)

La France condamne le bombardement le 16 juin du village de Farandallah au Sud Kordofan, qui a lourdement endommagé un hôpital géré par Médecins sans Frontières et blessé six personnes, dont un employé de MSF.

L’intensification des frappes aériennes visant des équipements civils au Soudan est intolérable. Plusieurs hôpitaux ont été visés ces dernières semaines. La prise pour cibles d’installations civiles constitue une violation du second protocole des conventions de Genève, qui a été ratifié par le Soudan.

La France appelle le gouvernement soudanais à relancer le dialogue national inclusif qu’il s’est engagé à ouvrir pour mettre fin aux conflits et à restaurer l’accès humanitaire dans les zones de conflit.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014