Accès rapide :

Soudan - Attaque contre la FISNUA (6 mai 2013)

La France condamne fermement l’attaque inacceptable contre la FISNUA (force intérimaire des Nations unies pour Abyei) par des éléments Misseryia, qui a conduit à la mort du chef de la communauté Dinka, Kuol Deng Kuol, au décès d’un casque bleu, et qui a blessé plusieurs soldats de la force de maintien de la paix.

Elle renouvelle son soutien sans faille à l’action de la FISNUA, seule force autorisée dans cette région, conformément à la résolution 1990 du Conseil de sécurité. Les responsables de ces attaques devront répondre de leurs actes.

La France salue la retenue dont ont fait preuve les parties depuis cet incident et enjoint les gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud à travailler ensemble pour poursuivre les auteurs de cet acte en justice.

Cette attaque illustre l’urgente nécessité de mettre en place les mécanismes prévus par les accords du 20 juin 2011 et de poursuivre les discussions sur le statut final d’Abyei. La France appelle instamment les deux gouvernements à mettre en place sans tarder l’administration intérimaire d’Abyei, en particulier la force de police d’Abyei, afin que de tels incidents ne puissent se reproduire à l’avenir.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014