Accès rapide :

Soudan - Amputation sur ordre de justice (28 février 2013)

La France condamne vivement l’application au Soudan, le 14 février, d’une peine de double amputation. Cette pratique barbare est contraire aux normes internationales en matière de droits de l’homme et aux obligations qui incombent au Soudan en vertu du pacte international relatif aux droits civils et politiques, que le Soudan a ratifié.

Nous restons préoccupés devant la situation des droits de l’homme au Soudan. La France exhorte les autorités soudanaises à mettre un terme aux pratiques d’amputation et à ratifier sans délai la convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, signée par le Soudan en 1986.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014