Accès rapide :

La France et le Soudan du Sud

Présentation

Relations politiques

La France a reconnu le Soudan du Sud le 9 juillet 2011. Elle est représentée auprès du gouvernement autonome du Soudan du Sud depuis 2006, date à laquelle elle a ouvert un bureau d’ambassade, établi à Djouba. En 2010, ce bureau a été transformé en consulat général. Depuis la proclamation de l’indépendance le 9 juillet 2011, le consulat général de France à Djouba est devenu l’ambassade de France au Soudan du Sud. Le Soudan du Sud a ouvert une Ambassade en France en juillet 2012.

Visites à Paris
Visite de travail du ministre des Affaires étrangères, M. Nhial Deng Nhial, les 7 et 8 mars 2012. Il s’agissait de sa première visite en Europe depuis l’indépendance du pays ; participation du Président Salva Kiir au Sommet de l’Elysée (décembre 2013).

Visites à Djouba
Alain Juppé, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, représentait la France à Djouba pour les cérémonies d’indépendance.

Relations économiques

Les échanges économiques entre la France et le Soudan du Sud sont encore relativement limités. Les entreprises françaises Total, Altai Consulting, Bolloré Africa Logistics, PCM sont présentes dans le pays.

Aide humanitaire, coopération culturelle, scientifique et technique

En 2014, la France a fourni une contribution bilatérale de 3,4 millions d’euros aux plans humanitaires d’urgence de l’ONU pour le Soudan du Sud et les réfugiés sud-soudanais. Pour l’année 2015, la France a engagé près d’un million d’euros d’aide humanitaire.

La France investit enfin 280 000 euros dans le développement de l’enseignement du français au Soudan du Sud et dispose également d’un Institut Français localisé au sein de l’Université de Djouba. C’est le seul centre culturel international du pays.

Mise à jour : 01.02.16

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016