Accès rapide :

Présentation

Relations politiques

Depuis la fermeture de l’ambassade de France à Freetown en 1996, l’ambassade en Guinée est compétente pour la Sierra Leone. Depuis la fermeture, en 2014, de notre bureau d’Ambassade, la France dispose d’une consule honoraire à Freetown. L’ambassadeur sierra-léonais compétent pour la France est en résidence à Bruxelles. La Sierra Leone envisage de rouvrir une ambassade à Paris. La visite conjointe du ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie avec son homologue britannique en mars 2001 a été la première visite ministérielle depuis 1996. Le Président Ernest Bai Koroma a conduit la délégation sierra-léonaise au Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, organisé à Paris les 6 et 7 décembre 2013. Ce fut la première visite d’un président sierra-léonais en France.

Relations économiques

Commerce bilatéral
En 2015, le commerce bilatéral a baissé de 20% à 40,8 M€. Après 6 années d’un excédent commercial oscillant entre 10 et près de 20 M€, l’année 2015 est marquée par un déficit commercial français avec la Sierra Leone, à 13,4 M€.
Les exportations françaises ont reculé de 56,6% passant de 31,5 M€ à 13,7 M€, notamment en raison de la baisse de près de 100% de nos ventes de préparations pharmaceutiques qui comptaient pour près de la moitié de nos ventes en 2014 (17,4 M€). En 2015, nos exportations étaient composées pour près de la moitié d’équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique (en progression de +13%), 18,7% de produits des industries agroalimentaires (en recul de 32,2%, le sucre étant devenu notre 4ème poste d’exportations), 6,6% de produits agricoles (+349,3%) et 5,1% de produits chimiques, parfums et cosmétiques (+26,3%).

Les importations en provenance de Sierra Leone ont quant à elles, progressé de +43,4% passant de 18,9 M€ à 27,1 M€, composées à près de 30% de minerais métalliques, en progression de près de 140%. Le reste de nos achats relevaient pour près d’un quart de produits chimiques, parfums et cosmétiques, 9,7% de matériel de transport et 8% d’équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique.

Investissement directs étrangers (IDE) et présence française
A partir de 2009, le pays a bénéficié d’importantes entrées de capitaux privés, avec la multiplication par trois du stock IDE au cours des cinq dernières années. D’après la CNUCED, le stock d’IDE en 2014 était de 1,4 Md USD avec des flux entrants de 440 M USD (3 fois supérieurs à ceux enregistrés en 2013).
D’après la Banque de France, en 2014, le stock d’investissements directs français en Sierra Leone s’élevait à 57,6 M€ en progression de +42% en glissement annuel, avec des flux entrants estimés à 13,1 M€. Notre présence en Sierra Leone reste limitée :

  • le groupe Total, 2ème distributeur de carburants du pays, s’est engagé à partir de 2006 dans la modernisation du réseau de distribution de carburants dans le pays, avec actuellement 20 stations de service en fonctionnement ;
  • titulaire de la concession du terminal à conteneurs du port de Freetown pour une durée de 20 ans depuis fin 2010, Bolloré Africa Logistics a signé en septembre 2015 un avenant au contrat de concession qui prévoit un projet d’extension (la construction d’un nouveau quai d’une longueur de 270 mètres en eau profonde) et la mise en place de nouveaux équipements. Au total, les investissements sont estimés à environ 120 M€. À terme, la capacité du terminal sera de 750 000 EVP (équivalent vingt pieds), contre 90 000 actuellement.
  • l’entreprise Matière cherche à se positionner sur plusieurs projets routiers en consortium avec l’entreprise sénégalaise CSE. Le consortium vient de remporter la réhabilitation de l’axe routier transfrontalier Bandajuma-MRU Bridge Road entre la Sierra Leone et le Libéria.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération, modeste, était prioritairement orientée vers le domaine militaire (enseignement du français et stages dans les écoles nationales à vocation régionale). Le but était d’accompagner les forces armées de Sierra Leone dans leurs efforts d’intégration régionale au sein de la brigade en attente de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le programme correspondant a été clos en avril 2016.

Mise à jour : 10.06.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016