Accès rapide :

La France et la République de Serbie

Brève

Serbie - Entretien de Laurent Fabius avec son homologue serbe (Paris, 18 décembre 2014)

L’entretien portera sur la présidence serbe de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, qui débutera en janvier 2015.

» Lire la suite ...

Présentation

Relations politiques

Depuis le rétablissement de nos relations diplomatiques avec la République Fédérale de Yougoslavie (16 novembre 2000), nos liens avec Belgrade n’ont cessé de se développer et ont pris la forme d’un soutien constant à la nouvelle Serbie. Notre relation est donc dense et porte sur tous les domaines, encore qu’elle conserve, sur les sujets commerciaux, une indéniable marge de progression, même si elle bénéficie de la bienveillance des autorités.

Depuis la visite à Belgrade du Premier Ministre, en novembre 2014 :

- plusieurs personnalités serbes se sont rendues en France :
Mme Jadranka Joksimovic, Ministre de l’Intégration européenne (nov. 2014),
M. Ivica Dacic, Ministre des Affaires étrangères (décembre 2014)
Mme Snezana Bogosavljevic Boskovic Ministre de l’Agriculture (février 2015)
M. Ivica Dacic et la présidente du Parlement, Mme Maja Gojkovic (11 janvier 2015).

- plusieurs personnalités françaises se sont rendues à Belgrade :
M. Todeschini, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants (mars 2015)
Le Sénateur Alain Richard, représentant spécial du Ministre des affaires étrangères pour la diplomatie économique dans les Balkans (avril 2015)
M. Harlem Désir, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, (novembre 2015).

La France a consenti un effort important pour la coopération avec la Serbie : aide budgétaire, interventions d’urgence et crédits du Fonds de solidarité prioritaire (FSP) de plusieurs millions d’euros, afin de relancer la coopération dans cinq secteurs jugés stratégiques : coopération institutionnelle, développement des médias indépendants, rénovation du système éducatif, santé publique et réforme de l’enseignement supérieur.

Notre coopération s’appuie également sur la présence d’experts techniques français, placés auprès des autorités locales.

Notre coopération privilégie un plan de relance du français dans le système éducatif, développe les échanges interuniversitaires, les formations aux métiers culturels (l’Institut français de Belgrade joue un rôle essentiel sur la scène culturelle de la ville) et favorise les programmes de recherche entre laboratoires. L’Ecole française de Belgrade accueille actuellement 516 élèves.

La mobilité des étudiants serbes vers la France est une forte priorité du poste qui y a consacré plus de 280.000 € en 2015. Depuis 2000, le gouvernement français a délivré plus de 300 bourses d’études à des étudiants serbes.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Ambassade de France à Belgrade : http://www.ambafrance-srb.org
Centre culturel français de Belgrade : www.ccf.org.rs/
Antenne du Centre culturel français Novi Sad : http://institutfrancais-novisad.rs/fr/
Antenne du Centre culturel français à Niš : www.institutfrancais-nis.rs/fr/

Relations économiques

Les progrès des négociations d’adhésion de la Serbie constituent autant de signaux positifs et ouvrent de nouvelles perspectives économiques. La Serbie bénéficie notamment de financements européens (fonds de préadhésion) et multilatéraux dans les secteurs des transports, des infrastructures, de l’eau et de l’environnement.

Nos résultats sont en progression constante depuis 2009 : nos échanges commerciaux s’élevaient en 2014 à 6286 M€ (+ 10,9 % par rapport à 2013) soit leur plus haut niveau des 10 dernières années et font de la France le 12ème partenaire de la Serbie, mais notre solde commercial est devenu déficitaire (285 M€ d’export pour 341 M€ d’import). Nos échanges ont encore doublé en 2015,

La France figure au 10ème rang des pays investisseurs, derrière les Pays-Bas, l’Autriche, la Grèce, la Norvège, l’Allemagne, l’Italie …

Notre stock d’IDE en Serbie (930 M€ selon la BdF 2013 soit 46 % de celui investi dans l’ex-Yougoslavie - hors Slovénie) a vocation à rayonner sur l’ensemble des Balkans et participe au développement des marchés et à la création de valeur ajoutée et d’emplois. Nos entreprises sont mobilisées sur les grands projets dans les secteurs du transport urbain, ferroviaire et aérien, de l’énergie, et de la construction et des services édilitaires.

Plus de 80 entreprises françaises emploient près de 9000 salariés en Serbie.

Parmi celles-ci :

  • Crédit Agricole et Société Générale (banque),
  • Lactalis et Bongrain (agroalimentaire),
  • Schneider electric et Atos (TIC),
  • Kering (tannerie),
  • Le Bélier (fonderie),
  • Samsic (services),
  • Lafarge (BTP),
  • Tarkett (revêtement),
  • Consolis et Mecaplast (matériels de transport),
  • Michelin, Lohret et Streit (automobile),
  • Quivogne (matériel agricole),

La plupart des investissements français a bénéficié des programmes de privatisations passés et l’actuel programme de privatisation relancé par le gouvernement de M. Vučić (qui concernera notamment, l’aéroport national, les sociétés des routes de Belgrade et de Novi Sad) pourrait donc être l’occasion d’accroître à nouveau la présence française.

Les visites bilatérales ont, en outre, permis de relancer de nombreux projets de coopération sur des projets structurants et dans des domaines d’excellence de nos entreprises et dynamisé plusieurs contrats substantiels (énergie, automobile ou services).

Mise à jour : 10.05.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016