Accès rapide :

Russie - Navire de Greenpeace arraisonné (Q&R - Extrait du point de presse du 25 septembre 2013)

Q : Bonjour ! Pouvez-vous avoir l’amabilité de commenter la situation autour de l’équipage de l’Arctic-Sunrise, le navire de Greenpeace arraisonné la semaine dernière par les garde-côtes russes ? Est-ce que des Francais étaient à bord du navire ? Combien de personnes ?
Quelles mesures a pris la France ? Est-ce que le personnel du Consulat général s’entretiendra avec eux ? Quel est leur état de santé ? Sont ils perturbés ? Où sont-ils ? Quelles mesures a pris la Suède pour aider le(s) détenu(s) ? Le(s) detenu(s), est-il mis en examen ? Si oui, qu’est-ce que l’on lui reproche ?


R : Un de nos compatriotes se trouvait effectivement à bord du brise-glace « Arctic Sunrise » au moment de son arraisonnement.

Deux agents du consulat général de France à Saint-Pétersbourg se sont rendus hier dans la région de Mourmansk pour effectuer une visite consulaire auprès de notre compatriote et s’assurer notamment de sa bonne santé et du traitement qui lui est réservé. Notre ambassade à Moscou et notre consulat général à Saint-Pétersbourg sont en contact régulier avec les autorités russes.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014