Accès rapide :

Entretien entre M. Laurent Fabius et son homologue britannique, M. William Hague (Paris, 4 juillet 2012)

  • Image Diaporama -

  • Image Diaporama -

Le ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, a reçu le 4 juillet son homologue britannique, M. William Hague, pour un déjeuner de travail au Quai d’Orsay.

Les deux ministres sont, d’abord, revenus sur la situation européenne, au lendemain des décisions prises par le Conseil européen des 28 et 29 juin.

L’entretien a permis ensuite d’aborder les principaux sujets de l’actualité internationale en particulier la situation en Syrie, deux jours avant la réunion à Paris du Groupe des amis du peuple syrien, et la question iranienne, au lendemain de la réunion d’Istanbul.

Les deux ministres ont évoqué également la situation au Sahel, le processus de paix au Proche-Orient ainsi quel’Afghanistan à la veille de la conférence de Tokyo.

La rencontre entre les ministres a permis enfin d’évoquer les prochaines échéances en matière de coopération bilatérale, sur les plans de la défense et de l’énergie notamment.

Le point de presse conjoint

- Lire la conférence de presse conjointe de Laurent Fabius et du ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague - Propos de M. Fabius (Paris, 4 juillet 2012)

"Nous travaillons ensemble maintenant depuis quelques semaines et nous avons le sentiment d’être déjà de vieux amis, tant nous traitons de sujets d’intérêt commun dans les différentes réunions internationales. Mais il était bon, compte tenu des relations très proches qui sont celles de la Grande-Bretagne et de la France, que nous puissions faire le point, ce que nous avons fait, sur le Conseil européen bien sûr de la semaine dernière et notre vision de l’Europe, sur la Syrie, sur l’Iran et le nucléaire iranien, sur le Sahel et sur nos relations bilatérales qui, je tiens à le dire, sont tout à fait excellentes. Nous avons, en particulier dans le domaine du nucléaire civil, dans le domaine de l’énergie au sens large, dans beaucoup de domaines, des coopérations qui doivent être non seulement entretenues mais amplifiées. Nous n’oublions jamais, comme le disait Victor Hugo, que l’Angleterre est la sœur de la France."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014