Accès rapide :

République démocratique du Congo (RDC) - reprise des affrontements dans l’Est (28 octobre 2013)

La France condamne la reprise des combats par le M23 à l’Est de la République démocratique du Congo. Elle déplore la perte dimanche 27 octobre d’un casque bleu tanzanien, tué lors d’une opération de la MONUSCO visant à assurer la protection des populations civiles. Nous présentons nos condoléances aux proches de la victime ainsi qu’aux autorités tanzaniennes. La France renouvelle son entier soutien à la MONUSCO qui œuvre au service de la paix, dans des conditions particulièrement difficiles.

La France réaffirme son attachement à un règlement politique durable couvrant l’ensemble des aspects de la crise dans la région des Grands lacs, en application de l’accord-cadre d’Addis Abeba et des résolutions 2076 et 2098 du Conseil de sécurité. Conformément à ces résolutions, la France demande le désarmement et la démobilisation du M23 et de tous les groupes armés qui sévissent en RDC, ainsi que la traduction devant la justice des auteurs de graves violations des droits de l’Homme.

A l’initiative de la France, le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni le 28 octobre pour évoquer la situation en RDC. M. Russ Feingold, envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs, a été reçu le 28 octobre au Quai d’Orsay pour des échanges à ce sujet.

La France appelle en outre les pays voisins à s’abstenir de tout soutien aux groupes armés, à appuyer les efforts des Nations unies et à éviter tout ce qui pourrait contribuer à une escalade, notamment en privilégiant le recours au mécanisme conjoint de vérification dans le cas d’incidents frontaliers.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014