Accès rapide :

République démocratique du Congo - Situation dans l’est du pays (8 juin 2012)

La France est extrêmement préoccupée par la situation sécuritaire dans l’est de la République Démocratique du Congo, où les forces congolaises combattent actuellement les mutins du général Bosco Ntaganda et du colonel Sultani Makenga. Cette mutinerie a entraîné une recrudescence des attaques d’autres groupes armés et d’importants déplacements de population.

La France encourage les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à travailler en étroite coopération avec la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) pour renforcer la protection des civils et garantir l’accès humanitaire aux populations victimes des combats.

La France souligne les risques de voir des trafics d’armes renforcer les groupes armés congolais. Ces trafics constituent un grave danger pour la sécurité régionale. Elle appelle les pays de la région à s’engager activement dans le règlement de cette crise en veillant scrupuleusement au respect de l’embargo décidé par le Conseil de Sécurité.

La France salue le choix fait par le gouvernement congolais de chercher à arrêter Bosco Ntaganda, qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour Pénale Internationale (CPI). La France souhaite qu’il soit remis à la CPI et demande à tout Etat auprès duquel il chercherait refuge de le remettre aux autorités compétentes.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014