Accès rapide :

République démocratique du Congo - Situation politique (19 décembre 2016)

Alors que s’achève le mandat constitutionnel du président Kabila, la France exprime sa profonde préoccupation. Elle appelle l’ensemble des parties au rejet de la violence et à la recherche d’une solution pacifique à la crise politique actuelle.

Nous soutenons la poursuite des efforts de la conférence épiscopale du Congo (CENCO), en vue d’aboutir à un accord inclusif permettant d’organiser les élections dans les plus brefs délais et d’organiser la transition à cette fin. Nous appelons l’ensemble des parties à coopérer avec la CENCO.

Nous sommes inquiets des violations des droits fondamentaux et appelons les autorités congolaises à respecter le libre exercice des libertés constitutionnelles.

La responsabilité individuelle des acteurs responsables de crimes et d’autres violations de droits de l’Homme est engagée. Nous en appelons au sursaut pour éviter que la République démocratique du Congo ne connaisse une nouvelle crise. La France est engagée, en concertation étroite avec l’ensemble de ses partenaires européens, internationaux et africains, pour soutenir une solution politique respectueuse de la constitution.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE