Accès rapide :

Situation en République centrafricaine (Q&R - Extrait du point de presse - 16 avril 2013)

Q – Ou en est le processus politique en RCA ?

R – Un sommet sous l’égide de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), d’abord prévu le 15 avril, doit se tenir ce jeudi 18 avril à Ndjaména, le Tchad exerçant la présidence de la CEEAC actuellement. Nous apportons notre plein soutien à cette initiative pour que les conditions d’une sortie de crise et d’une transition consensuelle soient définies. Nous sommes donc dans l’attente des conclusions de cette réunion.

Q – Pourquoi le sommet a-t-il été reporté ?

R – Comme l’a dit le président tchadien, M. Idriss Déby, le but de ce report est de laisser le temps aux parties en présence pour mener les discussions nécessaires en amont du sommet.

Q – Etes-vous inquiet concernant la sécurité à Bangui ?

R – Nous avons déjà exprimé notre appel en faveur d’une fin prochaine des pillages et des débordements, et en faveur d’un rétablissement de la sécurité. Malheureusement, d’après nos informations, ce n’est pas encore le cas, puisque des exactions ont lieu en plus des pillages désormais.

Q – Quelle est la situation de la communauté française ?

R – Le dispositif français sur place permet de garantir la sécurité de la communauté. Il n’est pas amené à évoluer pour l’instant, même si notre vigilance est renforcée face à la dégradation rapide de la situation sécuritaire sur place.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014