Accès rapide :

République centrafricaine (25 mars 2013)

La France, conformément à ses principes, ne peut que condamner le recours à la force ayant abouti à la prise de pouvoir en République centrafricaine.

Elle estime que les principes des accords de Libreville du 11 janvier, conclus sous l’égide de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale, avec l’appui de l’Union africaine, doivent fournir le cadre d’une transition politique.

La France appelle les forces rebelles à s’abstenir de toute violence envers les populations civiles et les communautés étrangères. Les pillages doivent cesser et l’ordre être rétabli rapidement.

La France a renforcé ce week-end son dispositif militaire à Bangui pour assurer la protection de ses ressortissants.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014