Accès rapide :

Intervention de la ministre déléguée chargée de la Francophonie à la session extraordinaire du Conseil Permanent des pays membres de l’OIF (Paris, 8 avril 2013)

Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie et représentante personnelle du Président de la République auprès de l’OIF est intervenue au Conseil permanent de la Francophonie, réuni en session extraordinaire à Paris le 8 avril 2013, et à l’issue duquel, il a été décidé de suspendre la République Centrafricaine des instances de la Francophonie.

La Ministre déléguée a soutenu le principe de la suspension, en rappelant l’attachement de l’ensemble de la communauté francophone aux principes de l’Etat de Droit et en condamnant la rupture de la démocratie à la suite du changement de régime anticonstitutionnel.

Lors de son intervention, la Ministre déléguée a en outre déclaré, "Nous ne voulons surtout pas sanctionner un pays, surtout pas un peuple, mais nous sommes tenus par des principes, adoptés en 2000 à Bamako (Déclaration de Bamako), et qui ont prouvé leur pertinence dans l’espace francophone".

La Ministre déléguée a salué à cette occasion l’action déterminante de l’OIF et notamment le travail réalisé par Louis Michel, chef de la mission d’information et de contact, qui a fait un rapport aux représentants personnels sur la situation politique à Bangui et en RCA.

Madame Benguigui a aussi rappelé que la France soutient les efforts de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale, pour mettre en place une transition politique légitime en RCA et demande l’application des principes de l’accord de Libreville. En outre, la France est favorable à une réévaluation de la situation en RCA dès la prochaine réunion du conseil permanent le 28 Juin.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014