République centrafricaine - Situation sécuritaire (14 février 2017)

La France est préoccupée par la poursuite des affrontements entre groupes armés dans la région d’Ippy et de Bambari.

Elle condamne fermement ces violences et appelle l’ensemble des groupes armés à cesser les hostilités et à rejoindre le processus de désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement (DDRR) conduit par les autorités centrafricaines. Tous les responsables de violences et de violations des droits humains devront en répondre devant la justice.

La France réitère son plein soutien au président Faustin Archange Touadéra et aux autorités centrafricaines en vue du rétablissement de la sécurité et de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire. La France renouvelle également son appui à l’action menée par l’opération des Nations unies (MINUSCA) et l’encourage à poursuivre la mise en œuvre robuste de son mandat, afin d’assurer la protection des populations civiles. La France soutient pleinement la mission de l’Union européenne EUTM-RCA, à laquelle participent des militaires français, dans son travail de restructuration et de formation des forces armées centrafricaines.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE