République centrafricaine - Attaque contre la ville de Bangassou et le contingent de la MINUSCA (12 et 13 mai 2017)

La France condamne avec la plus grande fermeté l’attaque de la ville de Bangassou et du contingent de la MINUSCA les 12 et 13 mai par des bandes armées, qui a fait de nombreuses victimes civiles et entraîné la mort d’un casque bleu marocain.

Cela porte à six le nombre de soldats de la paix tués en une semaine.

Nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes et aux autorités marocaines. Toute la lumière devra être faite sur ces actes odieux, qui peuvent constituer des crimes de guerre et dont les auteurs doivent être traduits en justice.

La France réitère son soutien aux autorités centrafricaines et à la MINUSCA dans la mise en oeuvre de son mandat de protection des populations civiles. La France est déterminée à poursuivre, en concertation avec l’ensemble de ses partenaires européens, africains et internationaux, ses efforts pour la stabilisation et la consolidation de la paix en République centrafricaine.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE