République centrafricaine - Affrontements armés à Bria (20 juin 2017)

La France condamne les nouveaux affrontements survenus à Bria, qui ont fait de nombreuses victimes. Ils rappellent la nécessité de progresser rapidement dans la mise en place effective du programme de désarmement des groupes armés.

Nous espérons que l’accord entre les autorités centrafricaines et des représentants des groupes armés conclu à Rome le 19 juin (« entente de sant’ Egidio »), qui appelle notamment à un cessez-le-feu sur tout le territoire, permettra des avancées sur la question prioritaire des groupes armés.

La France réitère son soutien au président Touadéra et aux autorités centrafricaines - ainsi qu’à la MINUSCA, qu’elle encourage à agir fermement dans la mise en œuvre de son mandat de protection des populations civiles.

Q - La situation se dégrade chaque jour un peu plus en Centrafrique, et le pays est un "Etat failli" malgré la présence de l’ONU et la perfusion financière internationale. Que peut, que veut faire la France ?

R - Je vous renvoie à la déclaration que nous venons de faire.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE