Situation dans le Golfe - Question / Réponse (24 juillet 2017)

Q&R extrait du point de presse.

Q - L’émir du Qatar a, dans son discours télévisé du 21 juillet, fait une proposition de dialogue aux autres pays du Golfe impliqués dans la crise actuelle. La France encourage-t-elle ces efforts ?

R - La France encourage tous les efforts pour faciliter le règlement rapide du différend qui oppose le Qatar à plusieurs de ses partenaires du conseil de coopération des Etats arabes du Golfe (CCEAG) et à l’Egypte. C’est pourquoi, Jean-Yves Le Drian s’est rendu les 15 et 16 juillet au Qatar, en Arabie saoudite, au Koweït et aux Emirats arabes unis.

La France soutient les efforts de médiation de l’émir du Koweït, Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah. Elle accueille favorablement l’appel de l’émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, le 21 juillet, à ouvrir le dialogue, et considère qu’il s’agit d’un développement prometteur. Elle relève avec intérêt les propos tenus le 18 juillet dernier à New York par les représentants de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et de l’Egypte.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE