Qatar - Q&R - Extrait du point de presse du 5 juillet 2017

Q - Estimez-vous, à l’instar de Sigmar Gabriel qui est en tournée dans le Golfe, que la "souveraineté" du Qatar doit être respectée et que certaines des demandes de ses voisins, notamment la fermeture d’Al Jazeera, vont à l’encontre de la souveraineté et la liberté d’expression ?

R - La France est naturellement attachée au respect de la souveraineté des Etats en général, y compris du Qatar.

La France invite les Etats arabes du Golfe à régler les différends qu’ils ont évoqués par la concertation. Nous réitérons notre soutien à la médiation apportée par le Koweït, qui constitue une démarche positive en faveur du dialogue.

S’agissant de la liberté de la presse, la France est engagée pour la défense de cette liberté partout dans le monde. Le pluralisme des médias, le droit d’informer ou d’être informé et la capacité à exprimer des points de vue critiques sont essentiels au débat démocratique.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE