Qatar - Q&R - Extrait du point de presse du 18 juillet 2017

Q - Peut-on conclure que le ministre n’a pas eu d’assurances pendant sa visite dans le Golfe que la crise du Qatar n’aura pas d’impact sur vos relations commerciales dans la région ?

R - La France entretient des relations d’amitié et de confiance avec chacun des pays du CCEAG et c’est forte de cette amitié et de cette confiance qu’elle a souhaité, par la voix du président de la République et à travers la tournée du ministre, exprimer sa préoccupation et apporter sa contribution à la recherche d’une solution.

Dans les quatre pays qu’il a visités, le ministre a pu avoir des entretiens denses et approfondis avec ses homologues et avec les plus hautes autorités. Il a saisi l’occasion de ce déplacement pour évoquer nos relations bilatérales et convenir des prochaines étapes pour en exploiter tout le potentiel. A aucun moment il ne lui a été demandé que la France ou ses entreprises choisissent entre l’un ou l’autre de leurs partenaires.

Le dynamisme de nos échanges avec l’ensemble des pays du CCEAG témoigne de la qualité de ces relations.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE