Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

La France et la Pologne ont un socle important d’intérêts communs sur les dossiers européens et internationaux, renforcé par des liens économiques forts et des consultations politiques à haut niveau, étendues à l’Allemagne dans le cadre du triangle de Weimar. La signature d’un accord de partenariat stratégique franco-polonais (déclaration politique assortie d’un plan d’action déclinant des volets politiques, économiques, énergie, défense, JAI et Schengen), lors de la visite à Varsovie du Président de la République le 28 mai 2008, a permis de renforcer la coopération entre les deux pays. La présidence française de l’UE (second semestre 2008) a permis de définir des positions communes avec la Pologne sur un certain nombre de sujets (paquet Energie-climat, pacte sur l’immigration et politique agricole commune) où les approches différaient.

La présidence polonaise du Conseil de l’Union européenne au second semestre 2011 a constitué un enjeu important de coopération, en particulier en matière de renforcement de la PSDC. Des retours d’expériences de la présidence française de 2008 ont été tôt organisés en matière de PSDC, SG/PFUE, Culture, suivis par des échanges de fonctionnaires entre diverses administrations. Le Centre des études européennes de Strasbourg a mis en œuvre des modules de préparation aux concours de la Commission, tandis que l’Institut français de Varsovie a conduit un programme de formation en français de 500 fonctionnaires. Les premiers modules de formation au bénéfice de jeunes diplomates dans un format Weimar ont commencé en juillet 2009 en Pologne.

La visite officielle du Président de la République à Varsovie le 16 novembre 2012 a permis de donner une nouvelle dynamique à la relation bilatérale. Outre des entretiens avec son homologue et le premier ministre polonais, il a également prononcé un discours devant la Diète et le Sénat polonais. Il s’est exprimé devant les chefs d’entreprise français et polonais, réunis au cours d’un forum d’affaires, et a rencontré la communauté française.

La visite d’Etat à Paris les 7 et 8 mai 2013 du président de la République de Pologne Bronislaw Komorowski – la première depuis la visite du président Kwasniewski en 2000 – a confirmé l’excellence de la coopération entre les deux pays, qui s’était exprimée lors du Conseil européen des 7-8 février 2013 consacré à la négociation du cadre financier pluriannuel ou sur les questions de défense européenne à l’occasion du Sommet Visegrad du 6 mars 2013. La participation du président polonais aux commémorations du 8 mai à l’Arc de Triomphe aux côtés du Président de la République était une première démontrant l’intensité des liens entre les deux pays.

Le 29 août 2013, M. Radoslaw Sikorski, ministre polonais des affaires étrangères, a été invité à participer à une table ronde lors de la XXIème conférence des ambassadeurs français à Paris, en présence de la ministre italienne des affaires étrangères Emma Bonino, du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius et du ministre de la défense Jean-Yves Le Drian.

Enfin, se sont tenues le 29 novembre à Varsovie des consultations intergouvernementales entre les deux gouvernements, en présence du Président de la République. Ces consultations ont été l’occasion de signer un nouveau programme de coopération du partenariat stratégique de 2008, couvrant un spectre large de domaines de coopération : consultations politiques, convergence stratégique, échanges économiques et commerciaux, défense, affaires intérieures, culture, éducation etc.

Le Président de la République a participé le 4 juin à Varsovie aux commémorations du 25ème anniversaire des premières élections libres en Pologne et le président polonais Bronislaw Komorowski a participé aux commémorations du 70ème anniversaire du débarquement, le 6 juin en Normandie.

Site de l’ambassade de France en Pologne


Des relations économiques et commerciales denses

La Pologne est le principal partenaire commercial de la France en Europe centrale. Le total des échanges avec la Pologne atteint 14,6 Mds d’euros en 2013, les exportations françaises en Pologne s’élèvant à 6,7 Mds€ et les importations polonaises en France à 7,9 Mds€. Alors que le solde commercial de la France était positif jusqu’en 2008, il est devenu négatif en 2009 et a atteint -1,2 Mds€ en 2013, en légère amélioration par rapport à 2012 (1,3 Mds€).

Cosmétique, pharmacie, agricole, équipement électrique et industriel et produits métallurgiques demeurent les secteurs où la France dégage des excédents, tandis que l’automobile, l’électronique, l’électroménager et surtout l’agroalimentaire sont les secteurs où les échanges avec la Pologne sont le plus déficitaires.

La France apparaît en Pologne comme un potentiel partenaire industriel, technologique et scientifique de long terme et des perspectives de premier plan existent en particulier pour l’avenir dans les domaines de l’énergie et de l’environnement (deux centrales nucléaires à l’horizon 2026, objectif de 15% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020) et des infrastructures de transports (la Pologne bénéficiera de 72 Mds€ de fonds de cohésion pour la période 2014-2020).

Depuis la prise de participation stratégique de France Télécom au capital de TPSA, la France est devenue un investisseur majeur, tant en flux qu’en stock d’IDE (qui a triplé vers la Pologne entre 2002 et 2009). Il y aurait eu 1,5 milliard d’euros de flux provenant de France en 2009. Les entreprises françaises sont fortement concentrées dans les secteurs des télécommunications, de l’énergie et de la grande distribution.

Près de 800 entreprises à participation française emploient directement plus de 200.000 salariés. Au total, La France compte 8 des 25 plus grands investisseurs recensés en Pologne : France Télécom, Vivendi, Vinci, Bouygues, Carrefour, Crédit Agricole, Société Générale, Saint Gobain, Lafarge, Auchan, EDF, Dalkia, ACCOR, Canal +. En sens inverse, le stock d’investissements polonais en France est évalué à 0,7 Md €, chiffre faible en valeur absolue mais en progression régulière.

Liens utiles


Coopération

Plusieurs projets prennent appui sur une coopération substantielle, notamment en matière scientifique : programme d’actions intégrées Polonium ; relations institutionnelles entre les principaux organismes de recherche français et polonais ; à l’instar des accords existant entre le CNRS et l’Académie Polonaise des Sciences (PAN) ; octroi de nombreuses bourses.

Les dimensions trilatérale (avec l’Allemagne) et européenne sont privilégiées. La France et la Pologne ont commémoré en 2011 le 100ème anniversaire du second prix Nobel, en chimie, de Marie Curie-Skodowska, et organisé de nombreuses conférences, colloques scientifiques et manifestations culturelles.

La coopération linguistique et éducative s’efforce de maintenir le français - qui jouit toujours d’une image de langue d’excellence académique et professionnelle - comme 4ème langue vivante : 12,6% des lycéens apprennent notre langue dans le secondaire, mais seulement 0,8% dans le primaire depuis la généralisation d’une langue étrangère obligatoire dans les trois premières classes qui bénéficie à 99% à l’anglais.

Au total, environ 280.000 élèves apprennent le français, pour l’essentiel en Silésie, Petite Pologne et Mazovie (Varsovie). A la rentrée 2011-2012, il y avait 27 collèges et lycées hébergeant 36 sections bilingues pour un total de 3754 élèves.

Le lycée français René Goscinny de Varsovie scolarise 719 élèves (dont 25% de Polonais).

Outre les Instituts de Varsovie et de Cracovie, 13 Alliances françaises sont implantées en province, dont certaines au sein des Universités. La coopération s’attache également à la formation de professeurs de français (le pays en compte au total 3.000, avec 24 sections de français dans les collèges de formation des maîtres) et à l’organisation de cours de français avec objectif spécifique pour les fonctionnaires.

16 départements de français (philologie romane) comptent environ 2.800 étudiants. Un collège international de droit français et européen a été créé auprès de l’Université de Varsovie. Environ 9.000 étudiants sont inscrits dans les studiae de langues (enseignement de français spécialisé dans un cursus non linguistique).

La Pologne est membre observateur de la Francophonie depuis 1997.
Depuis le succès de la saison culturelle « Nowa Polska » en France (mai-décembre 2004), les échanges et projets culturels et artistiques entre les deux pays sont substantiels. Ils figurent en bonne place dans le plan d’action de l’accord de partenariat stratégique, qui mentionnait « 2010, l’Année Chopin ».

La coopération dans le domaine des nouveaux médias s’appuie sur une large présence des opérateurs français ou francophones (CFI, La Sept, Canal + Polska), ainsi que sur des actions dans le domaine du cinéma (coproductions, festivals du film français et aides à la distribution de films). Un accord de coproduction cinématographique a été signé le 5 mars 2012 par les deux ministres de la culture Frédéric Mitterrand et Bogdan Zdrojewski.

Une coopération décentralisée active (175 accords de jumelage à tous les niveaux de collectivités locales) constitue un précieux relais d’influence. Elle avait pu s’exercer en matière d’appui à la mise en œuvre des fonds structurels (Silésie/Nord Pas-de-Calais) et s’est élargie en format franco-germano-polonais.

Les moyens d’action de l’ambassade de France en Pologne pour la coopération culturelle, scientifique et technique s’établissaient pour 2013 à 2,1 M€.

Site de l’Institut français en Pologne
Site du Centre de civilisation française à Varsovie

Président du Groupe d’amitié à l’Assemblée nationale : M. Jean Launay (SRC)
Président du Groupe d’amitié au Sénat : M. Jean-Pierre Leleux (UMP)

Ambassadeur de France en Pologne : M. Pierre Buhler (mai 2012)
Ambassadeur de Pologne en France : M. Tomasz Orlowski (juillet 2007).


Mise à jour : 16.06.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014