Accès rapide :

Pakistan- Arrestation d’une jeune Pakistanaise pour délit de blasphème et risque de condamnation à mort (21 août 2012)

La France est particulièrement préoccupée par la situation d’une jeune Pakistanaise emprisonnée depuis jeudi dernier pour délit de blasphème. Elle salue la volonté du Président pakistanais de faire toute la lumière sur cette affaire et appelle les autorités pakistanaises à libérer cette jeune fille qui, selon certaines sources, serait atteinte de trisomie 21.

La France souhaite rappeler que l’existence même du délit de blasphème porte atteinte aux libertés fondamentales, que sont la liberté de religion ou de conviction, ainsi que la liberté d’expression. Elle engage le Pakistan à respecter ses engagements internationaux à ce sujet, notamment le Pacte international relatif aux droits civils et politiques ainsi que la Convention relative aux droits de l’enfant.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014