Accès rapide :

La France et le Pakistan

Présentation

Relations politiques

Depuis la visite du Premier ministre GILANI à Paris en 2011, notre dialogue bilatéral s’articule autour de trois commissions mixtes, correspondant aux trois textes signés lors de cette visite :

  • une déclaration politique conjointe qui rappelle les grandes lignes de notre partenariat. Elle prévoit des consultations régulières entre les Secrétaires Généraux des ministères des Affaires étrangères français et pakistanais, dont la dernière s’est tenue à Paris le 3 mai 2016.
  • une déclaration conjointe sur la coopération en matière de sécurité, qui prévoit des échanges annuels dans le cadre de commissions de sécurité conjointes. La quatrième réunion a eu lieu en mars 2016 à Islamabad.
  • une déclaration conjointe de partenariat économique et commercial, qui prévoit la réunion de commissions conjointes co-présidées par la Direction Générale du Trésor. La dernière session de cette commission s’est déroulée à Paris le 16 mars 2015. Le premier déplacement à Paris, en juin 2014, d’une délégation de chefs d’entreprise pakistanais, a remporté un vif succès.

Visites et contact bilatéraux de haut niveau

  • 1er-2 janvier 2008 : visite au Pakistan du ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard KOUCHNER. Entretien avec le président Pervez MUSHARRAF, le Premier ministre SOOMRO et son homologue, Inam UL-HAQUE ;
  • 22 janvier 2008 : visite en France du président Pervez MUSHARRAF ;
  • 13 juin 2008 : entretien à Paris du ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood QURESHI, avec le Ministre ;
  • 15 mai 2009 : visites à Paris du président ZARDARI et du général KAYANI (18 mai) ;
  • 23-24 juillet 2009 : déplacement au Pakistan d’Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur
  • Août 2010 : visite à Paris du Président ZARDARI.
  • Septembre 2010 : entretien à Paris de M. Abdul Hafeez SHEIKH, ministre des Finances, avec M. Bernard KOUCHNER.
  • Mai 2011 : visite en France de M. Youssouf Raza GILANI, Premier ministre
  • Décembre 2012 : visite à Paris du Président ZARDARI
  • Mars 2014 : entretien du Président de la République avec le Premier ministre Nawaz SHARIF à La Haye.
  • Novembre 2015 : entretien du Président de la République avec le Premier ministre Nawaz SHARIF, en marge du Sommet du Commonwealth à Malte.
  • Mai 2016 : déplacement à Paris du Foreign Secretary Aizaz Ahmad CHAUDHRY.
  • Septembre 2016 : visite en France du ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohammad Ishaq DAR. Entretien avec son homologue M. Michel SAPIN et avec le ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Marc AYRAULT.

Site de l’ambassade de France au Pakistan

Relations économiques

En 2015, le commerce bilatéral s’est élevé à 1,1 Md EUR. Il dépasse pour la 5e année consécutive le milliard d’euros (dont 385 millions d’euros d’exportations et 738 millions d’euros d’importations). Le Pakistan est notre 78è client (il a représenté en 2015 0.01 % de nos exportations), et notre troisième partenaire commercial à l’export en Asie du Sud (il est destinataire de 8,1 % de nos exportations vers cette zone), derrière l’Inde et le Sri-Lanka. Le recul de nos exportations (385 M EUR contre 434 en 2014) s’explique par la forte baisse du poste « aéronefs et engins spatiaux », notre 12e poste d’exportation contre le 1er l’an dernier. Elles sont désormais dominées par les produits pharmaceutiques. Nos importations enregistrent leur plus forte hausse : établies à 738 M EUR, elles sont en progression de +5 % sur un an. Cette hausse s’explique quasi-exclusivement par la progression des ventes de produits textiles, elles-mêmes portées par l’octroi par l’UE de la facilité commerciale SPG+ au Pakistan en 2014.

En absorbant 2,1 % des exportations pakistanaises, la France est en 2015 le 12e client du Pakistan, le 6e au sein de l’UE.

44 entreprises françaises sont présentes au Pakistan, dont 15 du CAC 40, dans les secteurs-clé pour l’économie pakistanaise (énergie, transport, BTP, environnement, pharmacie, biens de grande consommation, services). Elles sont majoritairement le fait de grands groupes français, notamment GDF-Suez et Lafarge. Plusieurs investissements sont en cours, principalement dans le secteur de l’énergie. Plus de 185 sociétés françaises sont membres du « Pakistan-France Business Alliance ».

Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre action au Pakistan s’inscrit dans le cadre des priorités arrêtées par le gouvernement pakistanais (sécurité, aide spécifique aux FATA, développement des ressources humaines, éducation et santé). Elle est mise en œuvre par deux outils : la coopération bilatérale, et les actions menées par l’Agence française de développement et le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi.

L’aide bilatérale en coopération et action culturelle vise principalement deux objectifs :

  • accompagner la politique universitaire du gouvernement pakistanais
  • consolider notre politique d’influence dans le domaine culturel et linguistique, des sciences sociales, de la gouvernance et de l’archéologie.

Notre coopération universitaire s’adresse prioritairement à des étudiants en master, thèse ou post-doc, dans le cadre de trois programmes de bourses en co-financement : le programme « Master leading to PhD », pour lequel les résultats sont encourageants (96 étudiants boursiers en 2015, contre une dizaine les années précédentes) ; le programme « Split PhD » destiné à des étudiants en thèse ; le programme « post-doc » destiné à des chercheurs pakistanais. Notre coopération vise en outre à soutenir des projets communs entre laboratoires de recherche français et pakistanais (« partenariats Hubert Curien Péridot », lancés en septembre 2014). Par ailleurs, depuis 2012, la France finance un programme de bourses universitaires d’excellence à l’attention d’étudiants pakistanais défavorisés et méritants (500 jeunes ont bénéficié de ce programme entre 2012 et 2014).
La diffusion de la langue et de la culture française s’appuie sur un réseau de trois Alliances françaises (Karachi, Islamabad et Lahore).

Autres types de coopération

La coopération en matière de sécurité est centrée sur la formation à la lutte contre la fraude documentaire, l’immigration irrégulière, le terrorisme, le trafic de stupéfiants.

La coopération de défense avec le Pakistan est dévolue à la formation des élites militaires, à l’échange et au transfert d’expertise dans les domaines liés à la contre-insurrection, à l’apprentissage du français en milieu militaire.

Mise à jour : 16.09.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016